Paul Verhoeven, réalisateur, et Virginie Efira, actrice, sont les invités de 7h50 pour la sortie du film "Benedetta", en compétition au 74e Festival de Cannes et en salles le 9 juillet.

Paul Verhoeven filme une histoire vraie d'une religieuse, lesbienne, dont on a découvert le destin et le procès très tardivement. 

"Cette femme est ambiguë", dit-il car elle est aux prises avec des désirs transgressifs. "Pour moi c’est une sainte et une manipulatrice" explique le réalisateur. 

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.
Gérer mes choix

Virginie Efira se dit "fan absolue" de Verhoeven, "j’aime le travail de Paul depuis Basic Instinct".

Toutes les héroïnes de Paul ne laissent pas le terrain sexuel aux hommes seuls

Concernant Benedetta, elle précise que "choquer pour choquer ne m'intéresse pas, mais avoir un geste libre comme celui là oui c’est excitant". Elle relève que c'est "fou d’avoir les moyens de raconter un propos oblique, pas consensuel, quand il y a beaucoup d’argent on se dit qu’il faut un film qui plaise à tous, et là ce n’est pas le cas du tout".

  • Légende du visuel principal: Viriginie Efira, Paul Verhoeven © AFP / .
Les invités
Contact