Dominique Besnehard, producteur, comédien, ancien agent d'artistes, et Françoise Fabian, actrice, sont les invités de 7h50 pour rendre hommage à Jean-Paul Belmondo.

Dominique Besnehard salue un acteur tous terrains : "Il est quand même passé du cinéma de Godard à Verneuil, mais les intellectuels n’ont jamais considéré qu’il avait trahi. Il revenait toujours faire des films d’auteur. Chez Belmondo, il y avait un amour du public physique, c’était notre Français préféré : les femmes le trouvaient sexy et les hommes l’aimaient beaucoup, alors qu’ils aimaient moins Delon. Belmondo plaisait aux deux."

"C’était mon petit frère et mon protecteur", raconte de son côté Françoise Fabian. "Il était tellement gai, tellement gentil, tellement généreux, il m’a beaucoup amusé. Il a toujours été fidèle à ses amitiés. Il était pas beau mec, mais il était tellement vivant !"

Dominique Besnehard revient sur la critique de ne pas être "assez beau" pour être acteur, qu'on faisait à Belmondo dans sa jeunesse : "En plus d’être sexy, il avait une palette de jeu beaucoup plus large qu’on le dit. Quand vous voyez “Le Doulos”, quel acteur ! Jouer le Guignolo, il faut le faire : il arrivait, comme les acteurs italiens, à dépasser le côté un peu simple."

  • Légende du visuel principal: Françoise Fabian et Dominique Besnehard © Getty / Marc Piasecki / WireImage et Stephane Cardinale / Corbis
Les invités
Contact