Muriel Robin, humoriste et actrice, pour "Doutes", fiction disponible sur arte.tv, est l'invitée de 7h50.

"Je trouve ce film parfaitement réussi. On est en apnée pendant 1h10. C’est un huis-clos, un film avec des codes différents, des couleurs incroyables"o raconte Muriel Rbin. Elle joue le rôle principal dans "Doutes", une fiction réalisée par François Hanss, diffusée sur Arte le 5 novembre et disponible depuis ce lundi sur arte.tv. La comédienne interprète une journaliste d’investigation, à l’apogée de sa carrière, confrontée aux révélations d’une jeune femme. "C’est un personnage auquel on peut s’identifier. On peut se demander ce que l’on ferait si demain son meilleur ami, son mari était accusé."

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.
Gérer mes choix

Muriel Robin affirme toujours recevoir des lettres de femmes victimes de violences conjugales, depuis qu’elle a porté à l’écran l’histoire de Jacqueline Sauvage. Cette femme a tué son mari violent.

"Nous avons vu le Premier ministre la semaine dernière" ajoute Muriel Robin, car "j’ai écrit au président Emmanuel Macron". Elle réclame plus de moyens : "Avec 500 millions d’euros, en Espagne, les violences conjugales ont diminué de moitié." Elle poursuit : "J’ai aimé son écoute, il connaît très bien le sujet. J’y crois. C’est un homme qui ne veut pas faire d’effet d’annonce."

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.
Gérer mes choix

Selon Muriel Robin, "il manque encore des maisons d’accueil, des femmes sont encore dehors ou retournent chez elles. Il y a encore du travail de formation chez la police, d’accueil pour les victimes." L’actrice réclame également que l’IVG soit inscrit dans la Constitution "pour que soit intouchable".

  • Légende du visuel principal: Muriel Robin © Radio France / Eric Fougere/VIP Images/Corbis
Les invités
Contact