Julien Bayou, secrétaire national EELV, est l'invité du grand entretien de Nicolas Demorand et Léa Salamé à 8h20.

Retour sur la vague verte

"Le résultat n'est pas le résultat de EELV, on a pas réussi seul (...) La tâche est immense, imaginer la ville de Marseille après 25 ans de gestion Gaudin, c'est les écuries d'Augias."

"Il faut arrêter avec le mot vague, il risque d'y avoir un reflux"

Quelle écologie dans les partis?

"Je demande aux forces de gauche si elles sont écologistes (...) LREM a choisi plutôt la droite" dans certains cas souligne Julien Bayou, qui estime que "le clivage est dépassé, mais l'écologie appelle à le répartir".

"Pas d'économie sur une planète morte"

"Nous ne réussirons pas seuls les prochaines échéances : une candidature écolo à la présidentielle". Pour cela, Julien Bayou estime que "l'enjeu c'est sauver les emplois, pas forcément les actionnaires". 

Convention citoyenne pour le climat

"Pour l'instant [Emmanuel Macron] a annoncé des annonces (..)On attend du concret, mettre l'écocide dans le droit français (...) nous applaudirons quand tout ira dans le bon sens".

La 5G trop consommatrice d'énergie

"Bordeaux a été choisie pour expérimenter sans que les habitants aient été consultés (...) La 5G est extrêmement consommatrice en énergie : pour quoi? Regarder plus vite la pub? Alors que des territoires relégués n'ont toujours pas le 512k?"

  • Légende du visuel principal: Julien Bayou © Radio France /
Les invités
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.