Frédérique Vidal, Ministre de l'Enseignement supérieur, de la Recherche et de l'Innovation, est l'invitée du grand entretien d'Hélène Roussel et Alexandra Bensaid à 8h20.

La Ministre de l'Enseignement supérieur, de la Recherche et de l'Innovation Dominique Vidal évoque les négociations en cours sur l’augmentation des rémunérations. "C’est un effort considérable" plaide cette membre du gouvernement sans précisions chiffrées. La ministre explique qu’il faut éviter que des chercheurs partent à l’étranger et qu’il faut attirer les talents et les garder. 

"L'objectif c'est que nous ayons dans notre pays des enseignants mieux reconnus par le salaire mais aussi pour ce qu'ils nous apportent." Sur les chercheurs et enseignants-chercheurs, on constate qu’ils passent de plus en plus de temps sur des tâches administratives, regrette la ministre. On doit simplifier les choses. 

Au sujet des partiels décalés pour cause de grèves 

La ministre explique que ce qui est important "c'est que les examens puissent se tenir dans les meilleures conditions pour les jeunes, c'est très stressant d'avoir un partiel le jour où l'on sait que ça va être compliqué de se déplacer."

Selon elles, les universités s’organisent pour qu’il y ait le moins d’impact possible sur les examens. Au sujet de la réfrome des retraites en elle-même, Dominique Vidal explique :  "les discussions ont lieu à Matignon et essentiellement à Matignon. Nous y travaillons tous. Le chef de l’Etat a donné l’objectif c’est au gouvernement et au Premier ministre de trouver des solutions pour la mettre en pratique."

La pauvreté chez les étudiants

La ministre revient sur le sort de Anas K., jeune étudiant lyonnais qui s'est immolé par le feu en novembre : "Ça a suscité évidemment beaucoup d'émotion, j'ai été moi-même beaucoup touchée par ce geste."

De manière générale, la ministre explique étudier ce qui va être le plus efficace avec le guichet unique pour les étudiants. "Les aides aux étudiants, c'est 5,7 milliards d'euros en tout [...] Chaque année, on constate qu'environ 15 millions d'euros ne sont pas consommés"

Salaire des enseignants-chercheurs 

"Nous travaillons à faire en sorte qu'on arrête de recruter des jeunes à bac 8 à 1,3 fois le Smic.", estime Frédérique Vidal, Ministre de l'Enseignement supérieur, de la Recherche et de l'Innovation.

  • Légende du visuel principal: Frédérique Vidal © AFP / Ludovic Marin
Les invités
  • Frédérique VidalMinistre de l'Enseignement supérieur, de la Recherche et de l'Innovation
L'équipe
Thèmes associés
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.