Daniel Cohn-Bendit, ancien député européen, est l'invité du grand entretien de la matinale de France inter.

Au micro de Nicolas Demorand et Léa Salamé, Daniel Cohn-Bendit a invité ce mardi Emmanuel Macron à se remettre en cause sur sa position de fermeté. Pour l'ancien député européen, le président de la République a l'intelligence et l'agilité nécessaires pour apaiser le conflit des "gilets jaunes".

Alors qu'Edouard Philippe s'apprête à annoncer un moratoire sur la taxe carbone, Daniel Cohn-Bendit explique qu'il faut aller plus loin, notamment en se penchant sur l'ISF qui a été partiellement supprimé.

Daniel Cohn-Bendit, qui a vécu de plein cœur la période de Mai-68, ne voit pas ici la même tonalité. Il regrette les "menaces de mort" qui sont proférées à l'encontre des "gilets jaunes" qui se disent prêts à discuter, ce qui a conduit Matignon à annuler ce mardi la rencontre prévue, après l'invitation déclinée tour à tour par chaque militant.

Légende du visuel principal:
Daniel Cohn-Bendit © Radio France / Anne Audigier
Les invités
L'équipe
Mots-clés :
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.