Benoît Cœuré, membre du directoire de la Banque centrale européenne et économiste, revient sur les vingt ans de l'Euro, fêté cette année. Il est l'invité du Grand entretien de France Inter, avec Ali Baddou et Alexandra Bensaid à 8h20.

Benoît Cœuré
Benoît Cœuré © AFP / Philippe Desmazes

L'économiste Benoît Cœuré, membre du directoire de la Banque centrale européenne, a accepté de venir parler de son rôle au sein de la BCE : "On fait 2 choses assez différente : on s'occupe de l'Euro, et on décide de la politique monétaire pour assurer la stabilité de l'euro, donc on contrôle les banques européennes."

L'économiste, qui explique par exemple que la BCE cesse d'imprimer les billets de 500 euros, "qui servaient trop à la contrefaçon, et au blanchiment", confie aussi faire "beaucoup de plomberie à la BCE", histoire d'expliquer la technicité de cet organe de régulation. 

Plus de 10 millions d'emplois ont été créés dans la zone euro depuis 2013, dûs en grande partie à la politique monétaire

Ça fait longtemps que les États ne se financent plus en faisant tourner la planche à billets

Les invités
L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.