Stanislas Dehaene, président du Conseil scientifique de l'Education nationale, est l'invité du grand entretien de Nicolas Demorand et Léa Salamé à 8h20.

Le chercheur en neurosciences cognitives Stanislas Dehaene vient nous présenter son nouveau livre "Apprendre!" aux éditions Odile Jacob. Les programmes scolaires peuvent-ils s'inspirer des neurosciences?  Comment permettre aux enfants de retrouver des qualités de concentration? Quelles sont les connaissances indispensables pour qu'un enseignant puisse concevoir un programme éducatif efficace? 

Sur ces points, Stanislas Dehaene explique : "Qu'on soit né en banlieue ou dans le XVIe , notre cerveau a le même potentiel".

Pour Stanislas Dehaene, le sommeil est l'une des découvertes les plus importantes des neurosciences  

Sur les rythmes scolaires : "Il faut séparer les logiques d'organisation et l'idéal biologique, je milite pour que les parents soient le relais de l'école". Sur l'addiction aux écrans pour les enfants, il estime que "c'est un problème de management du temps" : "Lorsqu'on joue, on ne fait plus attention à l'horloge interne". 

Quand aux jeux vidéos : 

Il ne faut pas démoniser les jeux vidéos, beaucoup ont un impact positif - même les shooters (jeux de tirs) augmentent la capacité de concentration des enfants.  Et puis on peut très bien lire sur un écran, c'est le nouveau papier. Il faut [surtout] regarder le contenu pédagogique des écrans

"Je ne crois pas du tout à ces guerres d'éducation entre sciences sociales et neurosciences", poursuit le scientifique" :

L'environnement social fait que si on né en banlieue on ne sera pas ingénieur : c'est une erreur

" Il n'y a pas une méthode mais plusieurs", explique le chercheur "Laissons à l'école le soin de savoir lesquelles elle doit appliquer ensemble."    

Légende du visuel principal:
Stanislas Dehaene © Radio France
Les invités
L'équipe
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.