Pascal Pavageau est l'invité de Nicolas Demorand à 8h20

Le nouveau secrétaire général de FO appelle à une grève interprofessionnelle à l’automne et espère réaliser une union syndicale.

La Constitution et la Sécurité sociale

Interrogé sur la prochaine réforme de la Constitution et la transformation de la mention des "lois de sécurité sociale" en "lois de protection sociale", Pascal Pavageau oppose une fin de non-recevoir au chef de l'Etat. 

Ça s'arrête tout de suite.

Le foot avant les pauvres ? 

Le gouvernement a annoncé que le plan hôpitaux et le plan pauvreté sont reportés à l'automne, pour cause de Coupe du monde de football.

Cela ne peut pas être la raison, les pauvres après les Mondial, c’est une com catastrophique, j’espère que c’est pour concerter et discuter.

Il y a en France 14 % de pauvres dans la cinquième puissance économique du monde. 

J’espère que ce sera une victoire pour les pauvres. 

La doctrine du dialogue social, pour l’instant "c’est je pense donc tu suis", explique Pascal Pavageau.  

Nucléaire, "une connerie monumentale"

Interrogé sur le rapport parlementaire sur la sécurité des centrales nucléaires, Pascal Pavageau rappelle le rôle de Force ouvrière sur ce sujet depuis le début des années 2000. 

"Sur la sous traitance et le nucléaire on en parle depuis six ans. C’est un risque gigantesque. En 2011, on était à 70 %… c’est un risque pour tous les acteurs et pour tout le monde."

La politique pour les riches

Les 500 fortunes de France sont encore plus riches. La richesse des riches a augmenté de 13 %  en 2017. 

C’est une politique pour les riches ça se démontre. C’est une politique pour les premiers de cordées et au bout ça marche pour ceux qui ont réussi seuls. 

Le pluralisme syndical fait partie de la démocratie. Selon Pascal Pavageau, "ça permet aux salariés de pouvoir choisir. Hier on était les cinq secrétaires généraux des confédérations réunis, on a fait le constat que ce qui nous rassemble est plus fort que ce qui nous divise. Les alliances, ça peut dépendre des sujets". 

Les invités
L'équipe
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.