François de Rugy, ministre de la Transition écologique, est l'invité du grand entretien de Nicolas Demorand et Léa Salamé à 8h20.

François de Rugy a été nommé, au ministère de la Transition écologique pour remplacer Nicolas Hulot. 

L'ancien président de l'Assemblée nationale a quitté EELV en août 2015. 

Son programme à la primaire citoyenne de 2017 prônait une "écologie de bon sens". 

"Je suis ici pour agir. Je suis ici pour agir pour l'écologie avec méthode, détermination et persévérance dans le temps", a-t-il dit lors de la passation de pouvoirs à l'Hôtel de Roquelaure.

François de Rugy : _"_J’ai accepté de répondre à une demande de relever ce défi. C’est un défi de mener la transformation écologique de la France, comme pour l’économie et l’éducation.  L’écologie est au fondement de mon engagement. A un moment il faut avoir le sens du devoir. Ce que Nicolas Hulot a fait ce sont des acquis précieux."

La feuille de route ? 

François de Rugy : _"_J’ai obtenu la garantie que le programme de transformation sur lequel nous avons été élu [sera suivi]. J’applique la même logique de transformation. Il faut fédérer , en s’appuyant sur les français, les élus, les entreprises, et ensuite il faut trancher." 

Une politique de petits pas, et avec ou sans lobbies ? 

François de Rugy : _"_Si on croit qu’on ne peut pas faire converger écologie et économie, alors on attend le grand soir… je ne sais quelle révolution. Je m'en tiens aux faits : Fermeture de toutes les centrales charbon d’ici 2022, Hulot l’a fait, ce n’est pas une petite décision"

Je demande à être jugé, au moment des élections nationales.. 

Questionné sur les lobbies, François de Rugy, précise qu'il recevra tout le monde, mais qu"on ne déviera pas de l’objectif fixé".

Sur Edf, par exemple, le nouveau ministre insiste sur la politique de  développement des énergies alternatives. 

Quant à la collaboration entre ministère de l'agriculture et de l'écologie : "Nous ferons une proposition sur la façon de travailler entre ministre de l’agriculture et de la transition écologique"

Revoir le projet de Montagne d'Or

En l'état le projet de Montagne d'or n'est pas réalisable pour François de Rugy

Légende du visuel principal:
François de Rugy © AFP / Jacques Demarthon
Les invités
L'équipe
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.