Manon Aubry, tête de liste "La France insoumise" aux élections européennes, est l'invitée du grand entretien de Nicolas Demorand et Alexandra Bensaid à 8h20.

La chargée de plaidoyer pour Oxfam et tête de liste de la France insoumise pour les élections européennes Manon Aubry a appelé ce matin les militants de sa famille politique à se mobiliser en vue des élections européennes.

Manon Aubry qui craint la faible participation, souhaiterait qu'un débat ait lieu entre les différentes têtes de liste, afin de pouvoir détailler davantage les idées de la France insoumise, tout en déplorant que les programmes soient encore si peu précis, à trois mois du scrutin.

Interrogée sur une éventuelle convergence de ses idées avec celles d'Emmanuel Macron, Manon Aubry déplore que le chef de l'État, tout en critiquant les traités européens, applique "avec de l'excès de zèle" toutes les directives.

Sur les Gafa, où la France a décidé d'agir seule, Manon Aubry qui a milité pendant des années pour une meilleure taxation de leurs profits, dénonce "une mesurette" sans s'attaquer réellement au problème de l'optimisation fiscale, alors que les solutions sont connues, dit-elle.

Des solutions qui sont connues aussi en matière de lutte contre le dérèglement climatique et que le gouvernement refuse d'appliquer afin de préserver l'économie de marché.

Pour l'Insoumise, les prises de parole récente de Yannick Jadot, la réaction des membres d'Europe écologie - Les Verts au mouvement des "gilets jaunes", la politique actuelle du gouvernement concourent à opposer classes populaires et sauvegarde du climat. Une opposition à laquelle Manon Aubry refuse d'adhérer.

  • Légende du visuel principal: Manon Aubry © AFP
Les invités
  • Manon AubryTête de liste de LFI aux élections européennes
L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.