Benoît Hamon, fondateur du mouvement "génération-s" et ancien candidat à l'élection présidentielle, est l'invité du grand entretien de Nicolas Demorand et Léa Salamé à 8h20.

Benoît Hamon a décrié ce matin les annonces du président de la République, qui souhaite étendre le chèque énergie afin d'aider les Français en difficulté et réfléchit à étendre la défiscalisation de l'aide aux transports instaurée dans les Hauts-de-France à l'ensemble des régions. Pour l'ancien candidat à l'élection présidentielle, ces compensations ne représentent que quelques centimes alors que c'est le modèle économique tout entier qu'il faudrait changer.

Ce modèle doit d'ailleurs passer par une fiscalisation différente, affirme Benoît Hamon qui appelle à taxer les bénéfices des grandes compagnies pétrolières, comme Total, qui privatise et exploite des ressources communes.

Benoît Hamon qui s'en prend plus globalement à la politique du gouvernement, sur l'Éducation, sujet qui lui est cher, mais plus globalement sur le libéralisme d'Emmanuel Macron.

Légende du visuel principal:
Benoît Hamon © AFP / Charly Triballeau
Les invités
L'équipe
Mots-clés :
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.