Marlène Schiappa, Secrétaire d'État auprès du Premier ministre, chargée de l'Égalité entre les femmes et les hommes et de la Lutte contre les discriminations, est l'invitée du grand entretien de Nicolas Demorand et Léa Salamé à 8h20.

Marlène Schiappa, Secrétaire d'État auprès du Premier ministre, chargée de l'Égalité entre les femmes a été victime de nombreuses attaques sur les réseaux sociaux, notamment des menaces de mort. "J’ai déposé une plainte, j’en ai déposé plusieurs", explique-t-elle. Elle fait partie des cibles sur les réseaux sociaux comme, estime-t-elle, beaucoup de femmes en politiques. Pour sa part, elle affirme avoir reçu des milliers de menaces de morts.

Humilier les femmes

"Depuis 18 mois, je suis la cible de menaces comme beaucoup de femmes en politique", dit-elle. Pour elle, l'insulte existe aussi pour les hommes politiques, mais on n’est pas dans le même champ lexical. 

Au sujet de la cagnotte du "boxer" 

Pour elle, le nom des donateurs doit être connu. "Je pose une question : qui finance les violences, qui finance les casseurs ? Il faut savoir si des puissances étrangères financent ces casseurs", notamment l’Italie selon elle.

Au sujet du grand débat national, la secrétaire d'Etat assure que les membres du gouvernement ne doivent pas intervenir. "Si je suis invitée à l'un des débats, je me mettrai dans la salle et je ne prendrai pas la parole."

Pour Marlène Schiappa, Macron "fait office de paratonnerre de 40 ans d’inactions politiques". 

  • Légende du visuel principal: Marlène Schiappa © Radio France
Les invités
L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.