Après un bon score aux élections européennes de mai, Europe Ecologie Les Verts peut-il réitérer l'exploit aux municipales de 2020 ? Le parti, porté par une actualité marquée par le changement climatique, s'interroge sur sa stratégie. Le porte-parole d'EELV, Julien Bayou, est l'invité du grand entretien du 6/9.

Le porte-parole d'Europe Ecologie Les Verts, Julien Bayou, à Paris, en avril 2019
Le porte-parole d'Europe Ecologie Les Verts, Julien Bayou, à Paris, en avril 2019 © AFP / Joël Saget

Le parti Europe Ecologie Les Verts a réussi à réunir 13% des voix pour les européennes en mai dernier. Le score du parti est historique et il représente trois millions de personnes. Pour Julien Bayou, porte parole, ces 13% "c’est un score très important. Europe Ecologie Les Verts, on revient de loin avec des périodes très difficiles, financières, en nombre d’adhérents ça a été également très difficile."

EELV est donc arriver devant les partis traditionnels comme le Parti Socialiste ou Les Républicains et vise maintenant les municipales en 2020. Mais même si "l'écologie est issue de la gauche, elle ne peut pas s'y limiter" et EELV doit donc plus grand. 

C’est un rapport de force et nous espérons l’emporter dans un bon nombre d’arrondissements. On peut gouverner Paris et engager cette transition

Pour Julien Bayou, aucune alliance n'est envisageable. Aucun parti n'a pris en compte l'importance de l'écologie dans le monde actuel et gouvernement d'Edouard Philippe mène une "politique anti-écologiste".

Julien Bayou admet qu'il faudra discuter avec d'autres mouvements pour faire devenir l'écologie une priorité. Le porte parole de l'EELV se félicite de l’implication des jeunes pour le climat qui est déjà un premier pas vers la création d'un grand mouvement. Aujourd'hui le parti EELV peut compter sur 50% d’adhérent et d’adhérente en plus, ce qui est une grande responsabilité. 

Organiser un grand mouvement en mesure d'offrir une alternative au pays, de prendre le pouvoir et d'engager, enfin, cette transition

Pour lui, il n'y a plus de droite, ni de gauche pour les adolescents qui préfèrent se battre contre le changement climatique plutôt que de se ranger dans les partis traditionnels. 

Les invités
  • Julien BayouMembre-fondateur du collectif « Génération précaire » et porte-parole d'Europe Ecologie Les Verts
L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.