Sylvain Tesson, écrivain et voyageur, auteur de "Un été avec Homère", coédition France Inter/Equateurs, est l'invité du Grand Entretien d'Amélie Perrier à 8h20.

A l'heure où les migrants traversent la Méditerranée pour une vie meilleure, où les peuples européens se tournent vers une forme de nationalisme, se pose la question de la figure héroïque. Le voyage d'Ulysse est-il la métaphore d'une bataille contre les vices de l'humanité ? 

Le héros est-il la figure qui pourrait sauver nos sociétés contemporaines ? Pour Sylvain Tesson, pas de doute :

Dans le désarroi relatif de nos sociétés, Homère est comme un phare. 

Car "si l’on s’y replonge, on va voir la beauté absolue d’Homère, mais aussi ce que ses aventures disent de l’homme, qui est très proche de nous." "Rien ne change sous le soleil de Zeus", écrit Tesson dans Un été avec Homère.

"Homère nous donne des clés de conduite dans notre patrie intérieure, dans notre vie, mais il ne nous donne pas un manuel politique", dit l'écrivain et voyageur

Les migrants comparables à Ulysse ? Sur le fond, dans L'Illiade, il n'y a pas de lien. "C’est un homme qui revient chez lui et qui veut réinstaurer le pouvoir qu’on lui a volé."

Dans le courage, les douleurs qu’ils subissent, l’errance, il y a des choses similaires.

"Ulysse est comme un footballeur. Il veut mettre son ballon dans une cage, c’est l’idée fixe, le retour à Ithaque. Mais sur son trajet, il y a une avalanche de péripéties qui s’abattent sur lui et qui l’empêchent d’arriver à ses fins."

ECOUTER : Un été avec Homère, c'est aussi une série d'émissions proposées par Sylvain Tesson et diffusées sur France Inter l'été dernier et réécoutables ici

Les invités
L'équipe
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.