Nicolas Dupont-Aignan, député de l'Essonne et président de "Debout la France", est l'invité du grand entretien de Nicolas Demorand à 8h20.

Nicolas Dupont-Aignan
Nicolas Dupont-Aignan © AFP

Nicolas Dupont-Aignan s'exprime sur l'affaire Cahuzac et la condamnation de l'ancien ministre. L'ancien ministre du Budget Jérôme Cahuzac a été condamné mardi en appel à quatre ans de prison dont deux avec sursis, une amende de 300 000 euros et cinq ans d'inéligibilité pour fraude fiscale et blanchiment, une peine ouvrant toutefois la voie à un aménagement.

La justice est passée  mais la peine n’est pas à la hauteur de l’acte et de la duplicité de l’ancien ministre

Nicolas Dupont-Aignan note que la peine a été calibrée pour qu’il ne fasse pas un jour de prison. 

Edouard Philippe et Emmanuel Macron 

Pour Nicolas Dupont-Aignan, le Premier ministre Edouard Philippe représente une "union de bonne conscience, il aggrave les problèmes". 

C’est une démission bien élevée. 

Nicolas Dupont-Aignan rejoint l'avis de François Hollande quand il dit qu'Emmanuel Macron a "libéré les ultra riches". Selon l'Insee  10 milliards d'euro ont été pris "dans la poche des classes moyennes et ces 10 milliards vont à 3 000 familles, celles qui ont financé la campagne d'Emmanuel Macron".   

Pour la SNCF, une privatisation de fait

Pour Nicolas Dupont-Aignan, "le gouvernement ment" au sujet de la SNCF, car l'ouverture à la concurrence aboutira à une "privatisation de fait". Il faudrait donc maintenir un monopole pour la compagnie ferroviaire. 

La sécurité et les attentats

Nicolas Dupont-Aignan regrette l'abandon de mesures de l'état d'urgence comme l’assignation à résidence.  Le gouvernement nous dit : "Circulez, il n' y a rien à voir on ne peut pas faire mieux… Ce n’est pas vrai"

Les assignations à résidence permettaient d’agir vite pour faire des fouilles, or avec la nouvelle loi, on handicape les forces de police. Le retour des djihadistes de Syrie, c’est une erreur.

"320 sont revenus sur le sol français, "Ils ne sont pas tous en prison. Et ceux qui y sont ressortiront en 2020", explique Nicolas Dupont-Aignan. 

Les invités
L'équipe
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.