Le maire de Nice Christian Estrosi est l'invité de Marc Fauvelle à 8h20.

Le maire LR de Nice Christian Estrosi a salué ce matin le projet de loi asile et immigration qui, selon lui, va dans le bon sens et inscrit dans la loi des objectifs que la droite n'a pas su accomplir en totalité sous le quinquennat de Nicolas Sarkozy. En approuvant ce texte, il appelle entre les lignes sa famille politique à ne pas s'opposer à son vote.

Différenciant l'aide humanitaire de l'aide au passage de migrants sur notre territoire, Christian Estrosi appelle à punir par la loi, sévèrement, cette dernière pratique.

Interrogé sur le blocage des universités, et notamment de Nanterre où des examens n'ont pu avoir lieu ce lundi, Christian Estrosi appelle à intervenir dans les facs pour les débloquer, voire à réquisitionner des lieux autres, tels que des amphithéâtres de la ville ou autres salles de conférence pour que les examens puissent avoir lieu dans de bonnes conditions. Car le maire LR de Nice l'affirme : beaucoup d'étudiants sont favorables aux mesures proposées par la ministre de l'Enseignement supérieur et de la Recherche, Frédérique Vidal, pour réformer l'accès à l'université.

En début d'intervention, Christian Estrosi a précisé pourquoi il expérimente dans la ville de Nice la présence de policiers municipaux dans trois écoles. Une expérimentation qui survient après le traumatisme de l'attentat de 14-Juillet, accordée par le ministre de l'Éducation nationale Jean-Michel Blanquer, et dont un bilan sera dressé à la fin de l'année scolaire, dans quelques mois. En cas de tests concluants, le dispositif pourra s'étendre, espère le maire, à tous les établissements scolaires de Nice qui en feront la demande.

Légende du visuel principal:
Christian Estrosi © AFP / Erick GARIN / CrowdSpark
Les invités
L'équipe
  • Marc FauvelleJournaliste, présentateur des journaux de 6H30 et 8H, en semaine
Mots-clés :
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.