Jean-Michel Blanquer, ministre de l'Education nationale, publie "Construisons ensemble l’École de la confiance" (Odile Jacob). Il est l'invité de Nicolas Demorand à 8h20.

"L'objectif ", explique Jean-Michel Blanquer à l'égard de son livre, "c'est de montrer ce qui est cohérent depuis un an. Un an, c'est à la fois beaucoup et peu". Le ministre de l'Éducation nationale, qui se dit volontiers adepte de Kant, explique : "L'éducation est synonyme de liberté. Ouvrir les choix est le sens de la réforme du baccalauréat et du lycée."

Pour justifier l'écriture de cet ouvrage ( dont il explique qu'il a trouvé le temps de l'écrire grâce à un rythme quotidien soutenu - pas de vacances, réveil à 5h avec "un temps de lecture"), Jean-Michel Blanquer explique  que ce livre est "un consensus scientifique" : "Je demande cette logique de confiance" : 

J'ai considéré que ça faisait partie de mon travail d'expliquer ce qui se passait

A-t-il la confiance des 850 000 professeurs de France? "Globalement oui, parce que je vais beaucoup sur le terrain", estime le ministre, qui précise aussi que "25 000 enfants ne vont pas à l'école maternelle en France : c'est pourquoi l'école maternelle, le CP, le CE1 sont l'objet de toutes les attentions."

Sur le port du voile alors qu'une porte-parole voilée de l'UNEF est intervenue "si une présidente de l'UNEF est voilée, c'est un changement d'époque" estime le ministre. Pour moi, l'UNEF, c'était synonyme de féminisme, d'égalité hommes-femmes, je ne suis pas certain que ce soit le message envoyé de cette façon." 

Après les remous provoqués par la plateforme Parcoursup, les étudiants auront-ils une place pour tous dans l'enseignement supérieur? "Chacun trouvera sa place" affirme Jean-Michel Blanquer. "Tout ne sera pas joué au mois de mai" ajoute-t-il, en expliquant qu'"Il y a eu des créations de place dans les secteurs en tension."

Sur l'interdiction du téléphone portable au collège

"Les enfants savent très bien que le smartphone peut avoir des nuisances" explique le ministre qui parle d'application de cette mesure dès la rentrée 2018, avec "une loi et des consignes pratiques" : 

Légende du visuel principal:
Jean-Michel Blanquer © AFP
Les invités
L'équipe
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.