Benjamin Griveaux, porte-parole du gouvernement, est l'invité d'Ali Baddou à 8h20.

Benjamin Griveaux, porte parole du gouvernement, répond aux questions d'Ali Baddou sur la mobilisation sociale de fin de semaine dans la fonction publique. Ils reviennent également sur le plan de lutte contre le racisme et l'antisémitisme annoncé par le gouvernement.

Benjamin Griveaux a appelé ce matin à la concertation et à la discussion avec les syndicats du ferroviaire, alors que débute jeudi une série de mouvements de grève et de manifestation pour défendre le statut du cheminot et le caractère public de la SNCF. 

Le porte-parole du gouvernement qui affirme d'ailleurs que les réformes engagées, dont l'objectif est de protéger le ferroviaire tout en permettant l'ouverture à la concurrence, seront inscrites dans la loi, laissant les ordonnances ne décider que des détails "techniques".

Vers une candidature LREM à la mairie de Paris ?

Interrogé sur l'étude de la gratuité dans les transports en commun annoncée ce lundi par la maire de Paris Anne Hidalgo, Benjamin Griveaux a mis en doute cette gratuité, rappelant qu'il faut de toute manière financer ce service. 

Le porte-parole du gouvernement qui précise d'ailleurs que le projet de coalition pour la future candidature d'Anne Hidalgo à sa succession ne sera pas forcément celui de la République en Marche, le parti s'apprêtant à défendre "un projet" et non pas "une candidature". Un projet pour Paris porté par Benjamin Griveaux lui-même ? Il n'en dira mot sur notre antenne ce matin.

Benjamin Griveaux a par ailleurs balayé la baisse de popularité du gouvernement, renvoyant d'anciens dirigeants à leurs bilans parce qu'ils avaient, eux, les yeux rivés sur les sondages.

Les invités
L'équipe
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.