Le député France Insoumise Alexis Corbière est l'invité du Grand Entretien du 7/9 avec Nicolas Demorand.

Le député La France Insoumise a dénoncé ce lundi l'adoption du texte de loi Asile et immigration, texte qui ne résout rien. 

Pour Alexis Corbière, ce n'est pas en incarcérant en centre de rétention les demandeurs d'asile en situation irrégulière qu'on règlera la situation, lui qui s'est élevé contre les militants extrémistes qui ont tenté, ce week-end, de barrer le passage des migrants au motif que l'État français ne le fait pas.

Alexis Corbière a rejeté le texte de la pétition contre "Le nouvel antisémitisme". Tout en affirmant, parce qu'il le constate dans sa circonscription, qu'il existe une situation communautariste extrêmement compliquée, le député rejette certains termes employés dans le texte, car trop stigmatisants.

Sur le plan international, Alexis Corbière s'est inquiété de la position d'Emmanuel Macron vis à vis de Donald Trump, alors qu'il est le premier dignitaire étrnager à être reçu en visite officielle par le président américain.

L'Insoumis déplore notamment le recours à la force en Syrie, sans mandat international le permettant, et appelle à une enquête menée par un organisme onusien plutôt qu'à une intervention armée dès lors que les services de renseignement des pays occidentaux sont en mesure de confirmer l'emploi d'armes chimiques.

Face aux mouvements sociaux qui durent en France, Alexis Corbière a refusé d'appeler explicitement à la poursuite des mouvements. Saluant le courage de grévistes qui se privent de revenus conséquents, il se montre favorable aux protestations, mais estime que ce sont aux organisations syndicales de décider si elles doivent les poursuivre.

Légende du visuel principal:
Alexis Corbière au micro de Nicolas Demorand © Radio France / Capture d'écran
Les invités
L'équipe
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.