Olivier Faure, député de Seine-et-Marne, Premier secrétaire du Parti socialiste, est l'invité du Grand entretien de France Inter.

Olivier Faure dénonce fortement le projet de loi de Sécurité globale. Après l'intervention des forces de l'ordre pour faire évacuer l'organisation Médecins du monde et le campement installé place de la République à Paris, pour alerter sur la situation des migrants, Olivier Faure se dit "sidéré". "J’ai été sidéré par ce que j’ai vu. Nous sommes dans le pays des droits de l’homme. Nous avons une organisation humanitaire, Médecins du monde, qui organise un campement place de la République pour montrer la situation des migrants, et et qu’est ce qu’on observe ? Les policiers qui viennent les déloger à coup de matraques"

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.
Gérer mes choix

Le ministre de l'Intérieur a demandé "un rapport circonstancié" au préfet de police car certaines images de la dispersion du campement étaient "choquantes". Mais Olivier Faure poursuit, en dénonçant la future loi de Sécurité globale. "Ces images sont insupportables et insupportable aussi de nous dire 'regardez, ce sont des images qui sont révoltantes'. Mais monsieur Darmanin. Ce que ce n'est pas vous, justement, qui avez voulu supprimer ces images avec votre projet de sécurité globale ?", a ajouté Olivier Faure "Et ce journaliste, à son tour matraqué, c’est inadmissible". 

Parti socialiste : aller "au bout de la refondation"

Pour les mois à venir, Olivier Faure appelle à un "big bang de la gauche et de l’écologie". Les socialistes doivent aller "au bout de leur refondation, sans tabou". Il souhaite un débat sur le nom même de Parti Socialiste. 

"Ce nom est mal compris, il est rattaché à des époques et ne dit plus ce que nous sommes devenus"

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.
Gérer mes choix

Interrogé en particulier sur les relations entre les Verts et la maire de Paris Anne Hidalgo, Olivier Faure estime que les écologistes "ont besoin de dire qu’elle est leur conception de la république", car dit-il "je souhaite qu’on se mette d’accord sur les conceptions de la république". 

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.
Gérer mes choix

En attendant Emmanuel Macron sur la gestion de la crise sanitaire

Le président de la République doit annoncer ce soir de nouvelles mesures dans le cadre de la lutte contre la pandémie de coronavirus. Olivier Faure espère des annonces claires et "qu'il rétablisse la confiance".

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.
Gérer mes choix

Le premier secrétaire du PS souhaite une stratégie claire de vaccination, "un plan de terrain". Dès le premier confinement "la confiance a été rompue" estime-t-il. "Nous courons après cette confiance, avec un sentiment que les décisions sont prises dans l’opacité du conseil de défense. Le complotisme vient remplir le vide de sens"

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.
Gérer mes choix

  • Légende du visuel principal: Olivier Faure © Radio France / Anne Audigier
Les invités
  • Olivier FaureDéputé de Seine-et-Marne, Premier secrétaire du Parti socialiste
L'équipe