Cédric Villani, député LREM de l'Essonne, est l'invité de Nicolas Demorand à 8h20.

Alors qu'un rapport sur l'intelligence artificielle doit être rendu public ce mercredi, le mathématicien et député de l'Essonne Cédric Villani, qui l'a rédigé, en livre ce matin les principaux enseignements au micro de Nicolas Demorand.

La volonté française de développer l'intelligence artificielle passera d'abord par quatre secteurs clés, avant de se déployer ensuite vers tous les secteurs possibles et intéressés, en mesurant les impacts et les efficacités pour chacun.

Cédric Villani qui souligne la formidable capacité française en matière de recherche et déplore le fossé à franchir entre recherche et déploiement économique.

Le député, qui annonce de nouvelles implantations de laboratoires étrangers dès jeudi pour travailler au plus près des chercheurs et des étudiants français, s'est concentré en partie sur les solutions pour lutter contre "la fuite des cerveaux" des chercheurs français, qui bénéficient souvent de meilleures conditions de travail à l'étranger.

Des conditions de travail qui ne concernent pas seulement la rémunération, mais surtout les lourdeurs administratives qui entravent la bonne exécution des programmes de recherche.

En écho aux scandales de l'exploitation des données personnelles par les GAFA - Facebook, très récemment, Cédric Villani estime la France et l'Europe plus protectrices et plus conscientes des risques que les États-Unis sur le sujet. 

Légende du visuel principal:
En 2015, Cédric Villani et Emmanuel Macron (ministre de l'Economie à l'époque) lors d'une présentation d'un projet économique pour la candidature de la France à l'exposition Universelle © Getty / Frederic Stevens
Les invités
L'équipe
Mots-clés :
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.