Emmanuel Hirsch, professeur en éthique médicale, président du Conseil pour l’éthique de la recherche de l’Université Paris-Saclay, et auteur de "Une démocratie confinée. L’éthique quoi qu’il en coûte (érès)", est l'invité du Grand entretien.

Quand Emmanuel Hirsch parle de démocratie confinée, il précise "je n'ai pas dit confisquée, c’est chacun d’entre nous est dans un posture d’attente et d’anxiété et chaque jour on gagne la conscience que le péril c’est pour demain."

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.
Gérer mes choix

Aujourd’hui, "on n’a pas eu vraiment de débat ou de concertation" regrette-t-il, "il y a deux jours on a mis fin à la vie de la commission parlementaire de contrôle de la gestion de la pandémie, ce qui n'est pas bon signe".

"On s’installe sur du long terme, tout le monde en a conscience"

"Si j’avais un message au président de la République, je lui inciterai à lire le traité d’efficacité de François Jullien, car il faut donner les moyens à la société de s’adapter" indique le professeur.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.
Gérer mes choix

Qu’a-t-on appris des précédents confinement ? Pour Emmanuel Hirsch, "on a appris que notre société démocratique est vitale et vivante. Là où on pourrait apporter du lien, de la sociabilité, de la culture, il ne faut pas qu’on rentre dans l’idéologie des éléments de langage. La distanciation n’empêche pas la relation à l’autre". 

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.
Gérer mes choix

Aujourd'hui "on a une suspicion à l’égard de ceux qui dirigent, et dirigent seuls", souligne-t-il. "Nous aussi on a besoin de comprendre, de savoir  et participer. La transparence c’est pas des chiffres, les valeurs d’humanité relèvent d’autres préoccupations. Les gens sont prêts à des concession si il y a un projet ou un but". 

"On a l’impression que les décisions sont prises de manière péremptoire par une personne, dont je ne remets pas en cause l’autorité ni l’intelligence, mais qui est dans un contexte de complexité telle, qu’il y a besoin d’ouverture. Une démocratie c’est de l’ouverture, on a besoin de liberté de penser et d'être reconnu dans la parole que l’on exprime".

"Notre société est vulnérable, et dans la démocratie on a tous les atouts"

Quant à la gestion de l'approvisionnement en vaccin et du choix des personnes prioritaires, le professeur estime que "la solution n’est pas seulement le vaccin, la vrai question c’est la justice de répartition d’un bien rare. Dans notre pays et vis-à--vis du monde, il y a une insulte faite quand on sait que la grande majorité des pays dans le monde n’auront pas accès aux vaccins".

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.
Gérer mes choix

  • Légende du visuel principal: . © Emmanuel Hirsch
Les invités
  • Emmanuel HirschProfesseur d’éthique médicale à l’Université Paris-Sud-Paris-Saclay
L'équipe