Régis Debray, écrivain et philosophe, est l'invité du grand entretien de la matinale de France Inter avec Nicolas Demorand. Il publie "Bilan de faillite" chez Gallimard.

Régis Debray livre ce lundi un bilan désabusé de sa carrière littéraire et politique. Au micro de Nicolas Demorand, l'écrivain explique avoir publié "Bilan de faillite" afin de transmettre à son fils son expérience et surtout l'enseignement suivant : "ne deviens pas écrivain"

Régis Debray regrette notamment l'inefficacité des écrits dans un monde où il faut être vu et entendu.

L'écrivain tire plusieurs enseignements de sa carrière passée, notamment celui que "les riches ont gagné la lutte des classes" et qu'il n'existe aujourd'hui plus la même considération pour les métiers manuels. Métiers dans lesquels s'inscrit celui d'auteur.

Régis Debray déplore aussi l'absence de place laissée à l'intellectuel en politique, place occupée aujourd'hui par la technique, les comptes et la communication.

Légende du visuel principal:
Régis Debray © Maxppp / Vincent Isore
Les invités
L'équipe
Mots-clés :
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.