Professeur Philippe Juvin, chef des Urgences de l’Hôpital européen Georges-Pompidou (AP-HP), maire LR de la Garenne-Colombes, Cécile Gallien, maire (LREM) de Vorey (Haute-Loire), vice-Présidente de l’AMF, et Isabelle Assih, maire (PS) de Quimper (Finistère), sont les invités du Grand entretiens de France Inter.

Terrasses, salles de sport, couvre-feu... Emmanuel Macron a dévoilé jeudi un calendrier du déconfinement "en quatre étapes", qui devrait s'accélérer entre 

le 19 mai et le 30 juin, malgré une situation sanitaire fragile. Première étape le 3 mai : comme prévu, les restrictions de déplacement à 10 km du domicile seront levées, les collégiens et lycéens retrouveront les salles de classe. En revanche, le couvre-feu demeurera inchangé.
Il faudra attendre le 19 mai pour voir le couvre-feu repoussé à 21H00. Ce sera aussi le retour des terrasses des bars et restaurants, avec six personnes par table maximum. Les commerces pourront aussi rouvrir à cette date, avec des jauges et protocoles adaptés, de même que les musées, cinémas et théâtres - dans la limite de 800 personnes en intérieur et 1.000 en extérieur.

Philippe Juvin, en tant que maire de la Garenne-Colombes conçoit que "tout le monde en assez d’être confiné, donc c’est un soulagement, mais il faut avoir en tête que la situation est très hétérogène en France". En tant que chef des Urgences de l'Hôpital européen Georges-Pompidou, il attire l'attention sur le fait qu'"on va déconfiner avec des chiffres moins bons que quand on a confiné. Je parle aussi avec ma casquette de médecin et je vois que les conditions du déconfinement se font à l’aveugle." 

En France il y a en moyenne 300 morts tous les jours, et en Grande-Bretagne seulement 20 morts par jour. Les indicateurs actuels  de 400 cas pour 100 000 habitants, "ça représente en fait 38 000 nouveaux cas par jour", or rappelle Philippe Juvin, "en décembre le président parlait de déconfiner si on passait en dessous des 5000 cas par jour. On a perdu beaucoup de temps en janvier, février, mars, on est en train de le payer". 

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.
Gérer mes choix

"Vacciner et surveiller les variants"

Pour Philippe Juvin il y a deux priorités désormais : "il faut accélérer la vaccination, surveiller les variants ; deux choses qu’on ne fait pas suffisamment"

Concernant la vaccination, alors que pour l'heure, 14,9 millions de personnes ont reçu au moins une injection, dont plus de six millions deux doses, le professeur Juvin estime que "le gouvernement a eu raison d’avoir des priorités. Désormais il faut être très pragmatique. Dans ma commune j’ai vacciné tous les enseignants avec des doses non utilisées par une population cible". Il attire aussi l'attention sur les disparités entre territoires : "dans la région  Ile-de-France, à part Paris, le taux de vaccination est moins important que dans le reste de la population alors que le taux d’incidence est le plus élevé. Il y a encore des communes où il n’y a pas de centre de vaccination." 

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.
Gérer mes choix

Préparer l'été

Pour Cécile Gallien, maire de Vorey en Haute-Loire, "c’est une lueur d’espoir et un vent de liberté". Pour elle, comme pour la maire de Quimper, Isabelle Assih,  il est important d'avoir une "visibilité" pour préparer notamment la saison touristique, avec les professionnels de l'hôtellerie et de la restauration ainsi qu'avec ceux de la culture. 

Toutes deux, en tant qu'élues, restent vigilantes, et prêtes à accélérer la vaccination. 

Cécile Gallien, de son côté, parle de 30% de la population vaccinée dans sa commune, et tous les plus de 75 ans, en totalité. 

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.
Gérer mes choix

Pour la maire de Quimper, Isabelle Assih, il y a un bémol dans la bonne nouvelle des mesures annoncées : "Dans notre région nous avons un taux d’incidence de 89 sur 100 000 on aurait pu avoir une approche territoriale, on aurait pu expérimenter et devenir un laboratoire".

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.
Gérer mes choix

Dans un scenario de réouverture et de préparation d'une saison touristique, le pass sanitaire, "c'est indispensable" dit Philippe Juvin. La commission européenne parle désormais de "corridor sanitaire organisé pour le tourisme" afin que les touristes étrangers puissent circuler et notamment venir en France.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.
Gérer mes choix

  • Légende du visuel principal: De gauche à droite, Isabelle Assih, Cécile Gallien et Philippe Juvin © AFP / MaxPPP/
Les invités
L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.