Gabriel Attal, Député des Hauts-de-Seine est l'invité de Nicolas Demorand à 8H20

Les aides sociales :

« Il faut un modèle social fort. Il faut aider les accidentés de la vie mais en l’adaptant à la société d’aujourd’hui. Je ne sais pas s’il y a trop d’aides sociales mais elles sont illisibles."

C’est positif d’adapter notre modèle social. Il y a une reprise d’emploi dans notre pays. Il y a un investissement social majeur qui a été réalisé. Notre ligne, c’est d’aider les Français à se construire depuis le plus jeune âge. Dans 5 ans, nous aurons réformé le modèle social français. 

Au sujet de l'action des députés en Marche à l’Assemblée, "Je ne suis pas pour réduire le droit d’amendement. "

Audiovisuel public

Il y aura des économies à faire. Il faut adapter l’audiovisuel public à la société d’aujourd’hui. La question est de savoir comment l’audiovisuel s’adapte au numérique. Je ne parle pas de fin de la télé mais de prendre de l’avance pour qu’il y ait plus de synergie.

On a deux objectifs : les jeunes, les territoires.

Tous les opérateurs de l’état doivent faire des économies. 

Les retraites

La grande réforme du gouvernement : « Il faut que les Français soient en capacité de dire comment ils voient les retraites. On sort d’une société des statuts.

Environnement

Le agriculteurs vont peser plus. On interdit les nouveaux élevages de poules élevées en batterie. On ne peut pas tout interdire d’un coup.

Parcoursup 

Je suis conscient que pour les jeunes qui n’ont pas de réponse positive il peut y avoir du stress. Là, on remet de l’humain dans la machine. Il n'y a pas de discrimination du 93. Non. Tous les bacheliers auront une place dans l’enseignement supérieur. Il n'y a pas d’inquiétude à avoir.

A propos de la phrase du ministre de l'intérieur sur le benchmark :

S’il y a un benchmark qui est fait aujourd’hui par les migrants, c’est mourir chez eux ou survivre ailleurs. 

Légende du visuel principal:
Le député LREM des Hauts-de-Seine Gabriel Attal au micro d'Alexandra Bensaid © Radio France
Les invités
L'équipe
Mots-clés :
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.