Vinciane Despret, philosophe des sciences, psychologue, et écrivaine, professeure à l'Université de Liège, auteure de "Autobiographie d’un poulpe et autres récits d’anticipation" (Actes Sud), était l'invitée du Grand entretien de France Inter.

Vinciane Despret
Vinciane Despret © Actes Sud

Dans un récit d'anticipation, Vinciane Despret nous plonge au cœur des débats scientifiques d'un futur indéterminé. Quelque part entre faits scientifiques et affabulations poétiques, se dessine un horizon troublant : et si les araignées, les wombats et les poulpes nous adressaient des messages codés à travers leurs comportements ? Par cette étonnante expérience de pensée nourrie des plus récentes découvertes scientifiques, Vinciane Despret ouvre la voie à un décentrement de la condition humaine sur Terre. 

La philosophe des sciences, psychologue et écrivaine s'est inspirée d’Ursula Le Guin, autrice de “L'auteur des graines d'Acacia”, nouvelle qui raconte qu'une association de "thérolinguistes" "découvrent que des fourmis écrivent avec leurs phéromones, sur des graines d'acacia" et mettent au jour "une poésie pamphlétaire chez la fourmi". Elle poursuit : "Cette association, je me suis dit qu’il ne fallait pas la laisser au chômage" et, dans son livre, "des pécheurs trouvent des débris de poteries avec une écriture à l’encre de poulpe..."

Cet ouvrage fait écho aux extinctions animales, difficiles à quantifier pour Vinciane Despret. "On nous parle en termes de chiffres. SI ça nous touchait, probablement que des choses changeraient. Les chiffres, les camemberts, les proportions ne nous touchent pas. Peut-être que, l’une des voies, c’est de penser quelle forme ces animaux ont donné au monde."

Les invités
L'équipe