Des milliers de feuillets inédits de Louis-Ferdinand Céline retrouvés, Emile Brami écrivain, essayiste, dramaturge spécialiste de Céline et Emmanuel Pierrat avocat spécialisé en droit littéraire, avocat de Jean-Pierre Thibaudat qui a remis les feuillets sont nos invités de 8h20.

Plusieurs milliers de feuillets inédits signés Louis-Ferdinand Céline, c'est le contenu de deux valises remises par le critique de théâtre Jean-Pierre Thibaudat, qui constituent pour l'écrivain Émile Brami et l'avocat Emmanuel Pierrat une découverte sans précédent : "J'ai pu les feuilleter, il y a 6 000 feuillets à peu près, et je suis dans un état de sidération, c'est une découverte extraordinaire", dit, ému, Émile Brami. "On est dans des livres qui appartiennent véritablement au corpus des œuvres de Céline". 

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.
Gérer mes choix

Que trouve-t-on dans ces manuscrits, qui ont survécu au temps ? "Quand Jean-Pierre Thibaudat me les remet, c'est un mètre cube de papier entassé. Tout cela contient un grand manuscrit inédit que l'on appellera "Londres", qui fait environ 1 000 pages, dont la première partie est retravaillée, prête à être publiée. Il y a un deuxième manuscrit inédit qu'on appelle "La Guerre", dont il manque quelques chapitres, 240 pages qui se passent pendant la guerre de 14-18. Il y a un troisième morceau inédit qui est la version inédite de "Casse-Pipe" [troisième volet de la trilogie qui devait être composée par Mort à Crédit et Voyage au Bout de la Nuit, ndlr], dont on ne connaissait que quelques pages", ainsi que plusieurs autres manuscrits, des nouvelles, des correspondances, etc. Autant de textes dont Céline disait qu'ils lui avaient été volés – mais si plusieurs théories ont cours, l'origine exacte des documents n'est pas connue. 

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.
Gérer mes choix

Tout cela - dont la valeur est de l'ordre du million d'euros, selon Émile Brami, Jean-Pierre Thibaudat se l'est vu remettre par une source anonyme, qui lui a demandé de promettre de ne pas les rendre publics avant la mort de la seconde épouse de Céline, Lucette Destouches, dont la source ne souhaitait pas "qu'elle puisse profiter de ce trésor". "Jean-Pierre Thibaudat a eu l'immense mérite de se mettre au travail, de classer, de retranscrire, d'inventorier les feuillets", explique son avocat, Emmanuel Pierrat. 

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.
Gérer mes choix

Mais les ayant-droits de Céline ont porté plainte pour recel, après qu'une rencontre a eu lieu en juin 2020 entre Thibaudat et les deux co-héritiers des droits de Céline. Des discussions ont lieu avec l'éditeur Gallimard et plusieurs institutions. "Un plainte très téméraire pour recel a été déposée subrepticement, qui nous est arrivée dans les pattes", raconte l'avocat, qui dit alors avoir remis les manuscrits à la police. "C'est la première fois qu'on verrait un receleur remettre spontanément les manuscrits, et qui ne veut en tirer aucun profit ni aucune gloire", dit-il. 

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.
Gérer mes choix

Mais pour Émile Brami, "on peut dire ce qu'on veut, il y a quand même recel : c'est quelqu'un qui a gardé par devers lui, pendant quinze ans, des documents qu'il savait pertinemment volés (...). Thibaudat s'est arrogé le droit exorbitant de garder des choses qui ne lui appartenaient pas, et qui appartenaient au patrimoine littéraire français".  

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.
Gérer mes choix

Les deux invités ont été interpellés par un auditeur sur le passé antisémite de Céline, mais pour Émile Brami, "si on commence à faire entrer dans la littérature, dans l'édition, des principes moraux, on va très rapidement se retrouver avec à peu près personne". 

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.
Gérer mes choix

Emmanuel Pierrat va dans le même sens, en précisant qu'il n'y a pas de pamphlet antisémite parmi les textes inédits : "Les ayant-droits craignaient qu'il y ait des textes antisémites dans les feuillets inédits. Je leur ai dit 'Pardonnez-moi, mais on ne va pas découvrir que Céline était antisémite' (...). On peut accepter qu'on ait un génie littéraire et être parfaitement conscient et lucide en pensant que cet auteur a été une véritable ordure. Nous sommes suffisamment intelligents pour être capables d'appréhender cela". 

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.
Gérer mes choix

  • Légende du visuel principal: Louis-Ferdinand Céline en octobre 1951 à Paris © AFP /
Les invités