Élisabeth Moreno, ministre déléguée chargée de l'Égalité entre les femmes et les hommes, de la Diversité et de l'Égalité des chances, Hillary Clinton, ancienne secrétaire d'État des États-Unis et Anne-Cécile Mailfert, présidente de la Fondation des Femmes, sont les invitées du Grand entretien.

Des centaines de délégués d’États et d’ONG se rassemblent à Paris cette semaine avec pour objectif de prendre des engagements concrets en faveur des femmes.

En amont de ce Forum Génération Égalité, le plus important rendez-vous sous l'égide de l’ONU sur ce sujet depuis la Conférence de Pékin de 1995, Hillary Clinton rappelle qu'il y a 26 ans à Pékin, a été faire une déclaration disant que les droits des femmes étaient les droits humains. Elle estime qu'"aujourd’hui nous avons fait des progrès. Il n’y avait que 13 pays qui disaient que les violences conjugales étaient un crime, maintenant ils sont plus de 100". 

Elle estime que pour faire progresser l'accès au pouvoir des femmes, il faut suivre les exemples, "il y a des politiques à suivre, politique de quotas, discrimination positive, ça a fonctionné dans certains endroits , il faut s’organiser au niveau local, en élisant plus de femmes dans les démocraties, dans les entreprises, ça reflète ce que les gens veulent." 

L'enjeu du forum de Paris est pour l'ancienne secrétaire d'état d'organiser la riposte contre "ceux qui veulent revenir en arrière", aux États-Unis ou ailleurs. 

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.
Gérer mes choix

Pour la présidente de la fondation des Femmes, Anne-Cécile Mailfert, la situation est "bien pire qu'il y a 26 ans". 

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.
Gérer mes choix

La France prend des mesures, mais dit-elle, "maintenant il ne faut as loupé le penalty final"

Pour elle, "on pourrait faire beaucoup plus, et on demande que les pays s’engagent et passent aux actes, start founding". Les associations demandent trois choses au gouvernement :

- Consacrer 0, 1% du PIB, "une miette", à la lutte contre les violences et aux politiques d'égalité.

- Accès à la justice pourles femmes

- "et enfin", dit Anne-Cécile Mailfert, "nous sommes en pandémie, et on sort de mesures sanitaires qui ont pesé fortement sur les droits des femmes et leurs opportunités économiques des femmes. La situation est très grave, les plans de relance actuels soient orientés vers plus d’égalité." 

La France ne fait que rattraper des retards et n’est pas le pays exemplaire que je souhaiterais qu’il soit

Pour la ministre déléguée en charge de l'Égalité hommes/femmes, Élisabeth Moreno, "la crise sanitaire a montré que 26 ans après la conférence de Pékin aucun pays dans le monde n’a atteint l’égalité parfaite pour le droits des femmes."

Commentant la situation de la France, elle défend l'action de l'exécutif : "c’est la première fois dans un quinquennat qu’on vote 4 lois pour la protection des femmes. Je pense qu’on peut dire qu’en 4 ans énormément de choses ont été faites mais on part de loin." 

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.
Gérer mes choix

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.
Gérer mes choix

  • Légende du visuel principal: Elisabeth Moreno, Hillary Clinton, Anne-Cecile Mailfert (montage) © AFP / JXosé Bouzas / Hans Lucas, Dimitrios Kambouris, Joël Saget,
Les invités
  • Élisabeth Morenoministre déléguée chargée de l'égalité entre les femmes et les hommes, de la diversité et de l'égalité des chances
  • Anne-Cécile MailfertFondatrice de la Fondation des femmes, ancienne Porte-parole d’Osez le féminisme.
  • Hillary ClintonFemme politique états-unienne