Christophe Castaner, délégué général de la République en marche, secrétaire d'Etat chargé des Relations avec le Parlement, est l'invité de Nicolas Demorand à 8h20. Il répond aux questions des auditeurs à 8h40.

Au lendemain de la révocation de Mathieu Gallet de la présidence de Radio France par le CSA, Nicolas Demorand revient sur la question de l'audiovisuel public et l'indépendance du CSA avec Christophe Castaner. Ce dernier répond également aux questions de Nicolas Demorand sur la manière dont LREM se prépare aux élections européennes et sur les législatives partielles du week-end dernier.

"C'est une décision indépendante du CSA,  "La gouvernance de Radio France était fragilisée par la condamnation de Mathieu Gallet" affirme Christophe Castaner... Quand on est PDG d'un grand groupe public cette exemplarité est importante. "

Il assure par ailleurs, que le gouvernent travaille actuellement à un texte de réforme de l'audiovisuel public. "Rien n'est arrêté pour le moment".

Le CSA qui va désigner très vite le (ou la) prochain dirigeant de Radio France

C'est d'après lui, le CSA qui va désigner très vite le (ou la) prochain dirigeant de Radio France. 

Cette exemplarité s'applique, dit le délégué général de LREM, aussi au membre du gouvernement.  Il est fait référence à Gérald Darmanin, ministre de l'action et des comptes publics, qui est accusé de viol.  " Une accusation ne vaut pas culpabilité". 

Au sujet des différents conflits actuels, EHPAD, prisons...."Il faut un peu de temps. Ne nous demandez pas de réparer tous les maux de la société d'un coup" explique le délégué général de LREM. 

Après l’augmentation des agressions racistes et antisémites très violentes, Christophe Castaner dénonce "la banalisation de la violence et la stigmatisation des uns et de autres". Pour lui, la société doit s’apaiser par l'école, le travail "et améliorer le vivre ensemble".  

Les invités
L'équipe
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.