Alors que les États-Unis annoncent leur retrait de l'Accord de Paris, le ministre de la transition écologique et solidaire, Nicolas Hulot, est l'invité de Patrick Cohen.

Nicolas Hulot, ministre de la transition écologique et solidaire
Nicolas Hulot, ministre de la transition écologique et solidaire © AFP / CHRISTOPHE ARCHAMBAULT

Pour le ministre, l'annonce officielle faite par Donald Trump de retirer les États-Unis de l'accord de Paris, signé en 2015 pour lutter contre le réchauffement climatique, engendre un sentiment de "colère".

J'ai à l'esprit les hommes et femmes qui subissent déjà les changements climatiques. C'est une profonde injustice

"Je ne suis pas sûr, poursuit Nicolas Hulot, que les habitants de la Nouvelle-Orléans soient excessivement enthousiastes aux propos du Président Trump" :

L'humanité entière s'était fixé une feuille de route. C'était pas le moment de recevoir ce type de gifle

"On injurie l'avenir"

Pour autant Nicolas Hulot veut cultiver l'espoir : "Ce n'est pas l'ensemble de la communauté internationale qui cède à cette forme de fatalisme".

►LIRE AUSSI | Quand les États-unis se retirent de l'accord de Paris, même les grands patrons lâchent Donald Trump

Les invités
L'équipe
Suivre l'émission
Nous contacter
  • 0145247000
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.