L'ancien Premier ministre publie, le 9 novembre, ses « Mémoires de paix pour temps de guerre » (Grasset), il est l'invité de Patrick Cohen.

Dominique de Villepin en décembre 2010
Dominique de Villepin en décembre 2010 © Getty / Edouard BERNAUX

Dominique de Villepin veut alerter sur l'esprit de guerre qui prolifère sur la scène mondiale, et qui fait monter le risque de conflits. Pour l'ex-chef de la diplomatie française, il faut être vigilant :

Pour Dominique de Villepin, il faut de toute urgence changer de stratégie diplomatique :

Car la seule stratégie qui vaille est celle du dialogue, et celle de la construction d'une "partition de paix": "Les régimes autoritaires, comme la Chine, qui ont un projet politique et défendent une vision du monde"

"Le seul bouton qui marche, croyons-nous, c'est le bouton militaire"

"Il faut rebâtir des institutions de paix, des partenariats de paix" insiste Dominique de Villepin, qui a condamné l'intervention française au Mali :

"Faut-il se mettre dans la main d'un chef d'état qui n'en fait qu'à sa tête? demande Dominique de Villepin. Le problème reste entier, il faut traiter une question centrale, celle de la stabilité des états"

Quand à l'attitude à adopter à l'égard de Moscou, D. de Villepin prône, encore une fois, le dialogue avant tout :

Les invités
L'équipe
Mots-clés :
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.