Jean-Michel Blanquer est l'invité de Nicolas Demorand à 8h20.

Jean-Michel Blanquer, Ministre de l'Éducation nationale, s'engage dans la lutte contre le harcèlement à l'école : "On se doit d'alerter, et d'en faire un sujet permanent" explique-t-il, à propos de ce phénomène qui a pris une grande ampleur surtout avec le "cyber harcèlement".

C'est dans la convergence entre l'école et les parents que se jouent les grands enjeux éducatifs

Sur l'interdiction des portables à l'école

La mesure sera effective à la rentrée prochaine, mais le ministre explique aussi que le soin sera laissé aux établissements sur le choix des modalités d'interdiction "entre version souple et plus sévère". 

Sur le dédoublement des classes de CP

"Je suis le premier partisan des écoles rurales" explique le ministre qui annonce qu'à la rentrée prochaine, il y aura près de 32 000 éleves de primaires en moins, mais " nous crééons 3800 postes à la rentrée prochaine : il faut faire une différence entre fermeture de classes et fermeture d'école : il n'y a rien d 'anormal dans ce qui se passe." 

À quel âge un enfant doit-il rentrer à l'école ? "Je suis d'un pragmatisme d'airain sur ce sujet" explique Jean-Michel Blanquer, qui dit vouloir alors "travailler dans l'intérêt de l'enfant".  Selon une étude avancée par le ministre, il n'est "pas certain que cela un ait intérêt particulier pour l'enfant", poursuit-il, en annonçant la tenue, "dès la fin du mois de mars, d'Assises de la maternelle, présidées par Boris Cyrulnik : "Il faut une politique de la petiote enfance, une cohérence entre politique des crèches et des écoles maternelles."

Sur la présence de policiers dans les écoles

Alors que trois écoles de Nice vont faire le test d'accueillir de façon permanente un policier non armé dans leurs murs, Jean-Michel Blanquer explique "Ce n'est pas quelque chose que je pousse".

"La relation école-police est un sujet très important si dès l'enfance, vous avez été habitué à voir un gardien de la paix...(...) cet état d'esprit de confiance me parait quelque chose qui se travaille à l'école", estime le ministre qui veut "dédramatiser cette relation sans l'émergence de forces de police partout dans l'école."

Sur la durée des grandes vacances

Sont-elles trop longues ? Jean-Michel Blanquer veut que "les périodes de  vacances deviennent de plus en plus riches de propositions sportives et culturelles (...) On a besoin de renouveau des colonies de vacances et on va y travailler" affirme le ministre de l'Éducation nationale.

Réformer l'apprentissage des mathématiques

Légende du visuel principal:
Jean-Michel Blanquer © AFP / Eric Feferberg
Les invités
L'équipe
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.