Le sénateur-maire LR de Marseille est l'invité de Patrick Cohen.

Jean-Claude Gaudin en septembre 2016
Jean-Claude Gaudin en septembre 2016 © Maxppp / LAUNETTE Florian

"Je soutiens N. Sarkozy depuis toujours et je considère qu'il a l'expérience et la volonté nécessaires aujourd'hui. Comme Léon Blum je pense qu'on n'a jamais raison contre son parti. Comme moi à Marseille, il faut faire campagne à droite, pour présider au centre ensuite. Sous la Ve république on est bloc contre bloc. Et il y a le FN. Heureusement il y a un plafond de verre.... Avec le couperet du cumul des mandats,il y aura 2 catégories d'élus, ceux de terrain et ceux des ors de la République." a -t- il déclaré .

Tout l'entretien avec Patrick Cohen

Interactiv', l'intégralité

Jean-Claude Gaudin a acté lundi l'abandon, en raison des retards de paiement de ses promoteurs, de la construction de la grande mosquée de Marseille, dont la première pierre avait été posée en 2010 dans les quartiers nord de la ville. L'édifice devait être érigé dans le XVe arrondissement, sur l'emplacement des anciens abattoirs, et compter parmi les plus grands de France avec une salle de prière de 2.500 m2. La mosquée devait accueillir quelque 7.000 fidèles et comprendre, outre la grande salle de prière, une école coranique, un restaurant, une librairie et une bibliothèque. D'un coût estimé à 22 millions d'euros, son inauguration avait été programmée pour la fin 2011 mais des dissensions au sein de la communauté musulmane de Marseille, principalement entre ses sponsors algérien et marocain, ont miné le projet. Marseille compte aujourd'hui environ 70 lieux de prières, dont aucun n'a une dimension symbolique, pour accueillir les 200.000 personnes de confession musulmane de la ville, soit le quart de la population marseillaise.

Les invités

L'équipe

Mots-clés :
Suivre l'émission
Nous contacter
  • 0145247000
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.