Françoise Nyssen, ministre de la Culture, était l'invitée de Nicolas Demorand à 8h20.

Nicolas Demorand reçoit la ministre de la Culture Françoise Nyssen, qui dévoilera bientôt un projet de loi destiné à lutter contre les fake news. Elle répond à ses questions sur le conflit entre TF1 et Canal +, la mise en place du Pass Culture et la réforme de l'audiovisuel public. 

Canal + et TF1 : le conflit qui prive 18 millions de français de TF1

Pour la ministre de la Cutlure, il s’agit d’un conflit commercial : 

J'en appelle à leur intelligence. ll n’est pas admissible que les Français n’aient pas accès à TF1.

Françoise Nyssen rappelle que la TNT est gratuite, et les Français peuvent y accéder gratuitement. 

Dans les zones blanches il n’y a que le satelitte et donc Canal Plus pour avoir TF1. Pour 1,5 million de personnes il n’y a pas d’autres solutions. 

Radio France est elle la honte de la République ?

Pour la ministre de la Culture, il s’agit de s’adapter aux enjeux d'aujourd’hui. La réforme de l'audiovisuel public est en cours de réflexion. Françoise Nyssen ne donne finalement aucune précision sur ses contours. 

Concernant l'éviction de Mathieu Gallet de la présidence de Radio France elle affirme avoir eu une parole politique, rappelant la responsabilité de chacun face à sa condamnation  pour favoritisme, et prétend que le CSA a pris la décision de le démettre en toute indépendance. 

Plus précisément interrogée sur la nomination du futur PDG de Radio France, elle indique qu'il sera nommé par le CSA comme d'habitude, en attendant une loi prochaine sur l'ensemble des médias publics. 

Audiences en hausse, succès de toutes les chaines... Nicolas Demorand demande à la ministre si Radio France est vraiment la honte de la République. 

Vous le dites, l’important c’est de réfléchir, en essayant de se recentrer des missions du service public, de toucher les publics. L’âge moyen des Français c’est 40 ans, les spectateurs c’est 60 ans. 

Un dispositif anti fake news

Les fausses nouvelles ont toujours existé, mais ce qui change c’est la vitesse de propagation. 

Il faut jouer sur la transparence et la possibilité de retirer les fausses nouvelles rapidement

On empêchera les fake news par la saisie du juge des référés qui peut intervenir en 48h. Ce sera pendant les périodes électorales car il y a un vrai risque sur la sincérité des scrutins. Sinon en permanence, il faudra discuter et saisir les plateformes. Françoise Nyssen conclut en insistant sur l’éducation aux médias. 

Le pass culture, un passeport 

Pour la ministre, le pass culture pour les jeunes est réfléchi depuis le début avec les jeunes eux-mêmes. 

La culture n’est pas un supplément d’âme, mais elle est constitutive de la citoyenneté

Interrogée sur le peu de place laissée aux femmes dans le milieu du cinéma, elle estime qu'aujourd’hui on peut mettre des quotas d’aide pour les projets portés par les femmes. 

Il faudrait que les nominations à la tête des établissement culturels concernent des femmes à 50%

Les invités
L'équipe
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.