Le trompettiste franco-libanais fête ses dix ans de scène avec un coffret cd/dvd (10 ans de live !) et un grand concert à Paris le 14 décembre.

Ibrahim Maalouf aux Vieilles Charrues en juillet 2016
Ibrahim Maalouf aux Vieilles Charrues en juillet 2016 © AFP / FRED TANNEAU

Ibrahim Maalouf fête bientôt ses dix ans de live avec un grand concert organisé à l'Accor Hotel Arena de Bercy. Et le public est déjà au rendez-vous :

Pour le trompettiste, l'intimité avec le public est possible, même lors d'une tournée des zéniths. Mais c'est le public des festivals qui reste le plus dur à affronter : "Sur 10.000 personnes, un millier seulement vous connait, et il faut convaincre tous les autres".

Apprendre l'improvisation

Difficile d'apprendre 'à improviser', tant cette pratique fait appel à l'instinct, ce qui n'est pas aujourd'hui encouragé par le système éducatif en place, dans la musique, ou dans l'enseignement scolaire global :

Sur l'engagement de l'après-13 novembre

Sur l'ambiance qui a régné après les attentats du 13 novembre, Ibrahim Maalouf n'a pas fait écho d'un incident arrivé Gare du Nord, alors qu'il devait s'embarquer pour un concert :

Toutefois, le trompettiste n'a pas voulu insisté, dans une France encore en état de choc, il a préféré "jouer l'apaisement".

"Je ne me cache pas derrière mon petit doigt : quand on m'appelle c'est aussi parce que j'ai un message à donner qui est, peut-être, un peu différent des autres artistes français, parce je suis d'origine arabe. Je joue ce rôle avec sincérité, sans faire l'arabe de service, j'essaie de faire ça correctement. Participer à ces hommages c'est le rôle de n'importe quel citoyen français lambda quand on le lui demande".

"Pour Tignous, poursuit le musicien, c'était légitime, puisque le dernier concert qu'il a avait fait, c'était le mien. Sa femme et sa fille m'ont dit qu'il aurait aimé prolonger ce moment".

►►►REVOIR | L'interview d'Ibrahim Maalouf avec Patrick Cohen

►►►REVOIR | Ibrahim Maalouf répond aux auditeurs de France Inter

Les invités
L'équipe
Mots-clés :
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.