Monique Dagnaud est l'invitée de Laetitia Gayet à 8h20 pour la Journée internationale de la Jeunesse

Monique Dagnaud, directeur de recherche au CNRS, Institut Marcel Mauss
Monique Dagnaud, directeur de recherche au CNRS, Institut Marcel Mauss © AFP / Damien Grenon / Photo 12

Le 12 août, c'est la Journée Internationale de la Jeunesse. L'occasion de parler de ces jeunes que l'on dit hyper-connectés, individualistes, impatients, pessimistes, désengagés, mais aussi parfois, sacrifiés.

Qu'est-ce que la génération Y ? Existe-t-il une homogénéité parmi cette génération ? Est-ce une génération perdue ? Quelles sont les valeurs de ces jeunes ?

Pour Monique Dagnaud, directrice de recherche au CNRS et professeure à l'Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales, "on ne peut pas parler de la jeunesse, il y a plutôt plusieurs jeunesses."

S'ils donnent l’impression d'être moins engagés car "ils sont pessimistes vis à vis de la capacité d'action via le politique, via l'Etat", les jeunes s'investissent davantage aux niveaux local et associatif. "Ils sont dans le faire", selon Monique Dagnaud.

Monique Dagnaud est l'auteure de Génération Y, les jeunes et les réseaux sociaux : de la dérision à la subversion (paru aux Presses de Science Po en 2013) et de Le modèle californien - Comment l’esprit collaboratif change le monde (aux éditions Odile Jacob, 2016).

Les invités
L'équipe
Suivre l'émission
Nous contacter
  • 0145247000
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.