Le numéro 1 du PCF n'a pas obtenu le rassemblement de la gauche qu'il espérait avant le premier tour, mais peut compter sur la popularité grandissante de son candidat M. Mélenchon.

Pierre Laurent, secrétaire national du PCF, est l'invité de Patrick Cohen
Pierre Laurent, secrétaire national du PCF, est l'invité de Patrick Cohen © AFP / Denis Thaust

Pierre Laurent y croit. Le Secrétaire national du PCF a redit ce mercredi son espoir de voir Jean-Luc Mélenchon accéder au second tour de l'élection présidentielle.

Une espérance qui s'appuie sur la percée du candidat de la France Insoumise qui affiche une progression notable dans notre dernier sondage Ipsos Sopra Steria.

Les Communistes, visés mardi à Marseille par les attaques de François Fillon, rival direct de Jean-Luc Mélenchon dans les sondages, sont "pleinement engagés" dans sa campagne, même si Pierre Laurent se félicite d'une "convergence" de forces plus larges derrière le candidat de la France insoumise.

"J'espère que le maintien de Benoît Hamon ne nous coûtera pas cette qualification"

Pierre Laurent, qui regrette le maintien de Benoît Hamon, alors que le candidat socialiste dévisse dans les sondages, a aussi affiché ses différences avec Jean-Luc Mélenchon, notamment par rapport à l'Europe. Pour le secrétaire national du PCF, le "plan A", à savoir une redéfinition de l'Europe et de l'Union européenne, serait préférable à un Frexit.

► REVOIR | Pierre Laurent au micro de Patrick Cohen

Les invités
Les références
L'équipe
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.