L'ancien ministre de l'Economie désormais candidat à la présidentielle est l'invité de Patrick Cohen.

Arnaud Montebourg
Arnaud Montebourg © Maxppp / Aurélien Morissard

Au lendemain de l'Université d'été que les frondeurs de la Gauche ont tenu ce dimanche à la Rochelle, l'ex-ministre du redressement productif, qui s'est déclaré candidat à l'élection présidentielle, réclame une primaire de la gauche "loyale et équitable", pour éviter "la dislocation", sous peine que son parti ne se retrouve absent du second tour aux présidentielles de 2017.

"Il faut être capable de discuter avec une majorité de français", ajoute Arnaud Montebourg, réitérant sa critique du quinquennat de François Hollande :

L'ex-ministre de François Hollande a également appelé le gouvernement à revoir sa position sur la fermeture de l'usine d'Alstom à Belfort, seul site de fabrication de la marque sur le sol français. Une décision incompréhensible, pour Arnaud Montebourg, qui s'étonne que cette commande n'ait été finalement passée à l'Allemagne, alors que "44 trains à fabriquer, c'est presque deux ans de travail" :

►►►Arnaud Montebourg répond aux questions de Patrick Cohen :

Les invités

L'équipe

Mots-clés :
Suivre l'émission
Nous contacter
  • 0145247000
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.