Laetitia Gayet reçoit Jean-Pierre Filiu, universitaire spécialiste de l'islam contemporain (tel) et Claude Guibal, journaliste France Inter et auteur de "Islamistan" (Stock; 2016)

L"organisation Etat islamique a revendiqué l'attentat de Barcelone.
L"organisation Etat islamique a revendiqué l'attentat de Barcelone. © AFP / ALBERT LLOP / ANADOLU AGENCY

L'universitaire arabisant Jean-Pierre Filiu a réagi ce vendredi aux attaques qui ont ensanglanté la Catalogne. Pour ce spécialiste de l'Islam contemporain, il est important de ne pas trouver de "justifications" aux actes perpétrés par le groupe État islamique, pour mieux lutter contre la menace qu'ils représentent.

Une menace qui vient aussi du recul du groupe terroriste en Syrie et en Irak. Malgré la chute de Mossoul, l'EI veut démontrer sa force d'attaque et Jean-Pierre Filiu pense que des consignes pour passer à l'attaque "dès que possible" ont été transmises partout en Europe.

Jean-Pierre Filiu a notamment regretté que l'Europe soit la cible principale mais que la politique de lutte contre l'organisation terroriste se décide aux États-Unis. Très critique contre les actions décidées par Donald Trump, le président américain, l'universitaire estime qu'il faut en Europe une "politique commune" pour lutter contre "une menace commune".

L'autre sortie de crise, estime-t-il également, doit provenir de la politique à mettre en place pour gérer "l'après État islamique". En reprenant Mossoul, en tentant de libérer Raqqa, la coalition doit aussi préparer un programme politique. Ce qui n'est pas le cas aujourd'hui, commente le spécialiste.

Les invités
L'équipe
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.