Député européen espagnol (ICV-EUiA), il est l'invité de Laetitia Gayet à 8h20 pour revenir sur l'attentat terroriste de Barcelone qui a fait 14 morts et de nombreux blessés.

Les habitants de Barcelone et les touristes ont rendu hommage aux victimes de l'attentat
Les habitants de Barcelone et les touristes ont rendu hommage aux victimes de l'attentat © AFP / Pascal GUYOT

Quatre suspects ont été arrêtés, cinq "terroristes présumés" tués et au moins quatre individus sont recherchés après que deux voitures ont foncé dans la foule à Barcelone et Cambrils, en Catalogne, dans le nord-est de l'Espagne, faisant 14 morts et près de 120 blessés. Des attentats revendiqués par l'Organisation Etat Islamique.

Les victimes des attentats sont d'au moins 35 nationalités.
Dix-sept victimes étaient encore entre la vie et la mort vendredi, et 28 étaient dans "un état grave".
26 Français ont été blessés, dont au moins onze gravement.

A Barcelone, des moments de recueillement ont eu lieu au lendemain des attentats : "Ce que Barcelone a voulu exprimer, c'est de revenir à la vie normale", raconte Ernest Urtasun.

Critique, le député européen espagnol reproche aux dispositifs européens pour lutter contre le terrorisme de "ne pas être suffisants" pour le moment. Mais il ajoute : "La surveillance de masse demande énormément d'efforts mais ce n'est pas efficace."

Les invités
L'équipe
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.