A l'occasion des 30 ans de la Confédération paysanne,le porte-parole du syndicat était l'invité de Laëtitia Gayet à 8h20.

Laurent Pinatel
Laurent Pinatel © AFP / JEAN-SEBASTIEN EVRARD

En 2016, plus de la moitié des agriculteurs français ont gagné moins de 354€ par mois. Ce chiffre effrayant qui met en lumière l'étouffement de ceux qui nous nourrissent a été publié en octobre 2016 par la Mutualité sociale agricole. Une situation anormale pour le porte-parole de la Confédération paysanne.

Pour Laurent Pinatel le problème réside notamment dans l'inégale répartition de la valeur ajoutée des productions agricoles, et dans les logiques productivistes qui s'appliquent au monde paysan. "Il faut que la grande distribution accepte de partager le gâteau", revendique le syndicaliste.

"On demande que le paysan soit rémunéré à sa juste valeur, c'est quelque chose sur lequel on ne lâchera pas", prévient Laurent Pinatel. Les Etats généraux de l'alimentation, qui reprendront cet automne, seront l'occasion pour la Confédération paysanne de poursuivre ses combats.

Les invités
L'équipe
Mots-clés :
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.