Le rapprochement Hamon-Mélenchon patine, et le Parti de Gauche accuse le PS de contribuer à l'échec de l'union de la gauche. Eric Coquerel, coordinateur du PG est notre invité.

 Eric Coquerel  en juin 2016
Eric Coquerel en juin 2016 © Maxppp / Thomas Padilla

Revenant sur l'annonce de l'union Macron-Bayrou pour la présidentielle, le coordinateur du Parti de Gauche rappelle les critiques émises par le patron du Modem à l'égard de l'ex-ministre de l'Économie :

"En réalité, je pense que cela va peut-être mettre fin à une entourloupe", poursuit-il, pour signifier que cela va "resituer le candidat Macron où il est : un candidat de centre-droite".

Emmanuel Macron est un peu l'illustration de la 'société du spectacle' de Guy Debord

Sur l'alliance Hamon-Mélenchon

Je considère que le social-libéralisme est aujourd'hui mourant

Les invités
L'équipe
Mots-clés :
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.