Amélie de Montchalin, députée LREM de l'Essonne et porte-parole de la majorité sur le budget, est l'invitée de Nicolas Demorand à 8h20. Elle répond aux questions des auditeurs à partir de 8h40.

Le Sénat a adopté, mardi 21 novembre, le projet de loi de financement de la sécurité sociale (PLFSS 2018). La mesure qui consistait à appliquer la hausse de la CSG aux retraites a été supprimée. Par ailleurs, la jeune chef de file de la Commission des finances nous parle du budget global. 

Du temps pour contrôler ce que l'on fait

"Le marathon budgétaire est un vrai marathon", explique la députée. Ce projet de loi de finance qui couvre tous les sujets, toutes les dépenses. 

Un groupe de députés propose d'ailleurs une réforme du temps parlementaire pour prendre "plus de temps pour évaluer la performance de la dépense publique. "On ne passe pas 70 jours à l'automne pour travailler dessus et une seule après-midi pour contrôler ce que l'on a fait."

La députée souhaite pouvoir contrôler plus souvent les lois qui sont votées. Par ailleurs, elle voudrait que les députés travaillent plus souvent en amont avec les ministères "pour que le travail correspondent à la réalité de la situation". 

Pour lutter contre les déficits, il faut, explique Amélie de Montchalin "avoir du sérieux année après année".  "Il faut que la dépense publique baisse pour que les impôts des Français soient moins élevés et qu'ils servent à quelque chose. "

Les invités
L'équipe
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.