La ministre des Transports, Elisabeth Borne, a lancé les Assises de la mobilité le 19 septembre. Ces assises doivent permettre la rédaction d’une loi de programmation début 2018.

La ministre des Transports dit entendre le raz-le-bol des Français à qui on demande de délaisser la voiture. Son objectif, d'ici à la fin du quinquennat, c'est d'abord de proposer des alternatives aux transports polluants, en développant les "transports du quotidien", le ferroviaire en tête.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.
Gérer mes choix

Mais c'est aussi de permettre aux Français de ne plus se retrouver dans la situation de refuser un emploi faute de disposer de moyens de transport pour s'y rendre.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.
Gérer mes choix

Dans le même temps, le gouvernement a supprimé le coup de pouce financier lors de l'achat d'un vélo électrique. Une aide qui a servi pour "amorcer" l'utilisation de ces vélos, mais qui pourrait à l'avenir être remplacée, par exemple, par une prise en compte des distances effectuées, comme c'est le cas aujourd'hui sur les impôts avec le forfait kilométrique.

En parallèle, des rumeurs bruissent sur la fermeture de gares TGV, la question se pose aussi sur de futures lignes à grande vitesse, comme à Toulouse par exemple. Si la ministre réfute toute fermeture généralisée, elle explique aussi qu'il faut revoir les priorités pour proposer à la fois des solutions de mobilité à prix raisonnables, et dans le même temps résorber le déficit de la SNCF.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.
Gérer mes choix

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.
Gérer mes choix

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.
Gérer mes choix

  • Légende du visuel principal: Elisabeth Borne © AFP / CHRISTOPHE ARCHAMBAULT
Les invités
L'équipe
  • Marc FauvelleJournaliste, présentateur des journaux de 6H30 et 8H, en semaine
Thèmes associés