Stéphane Travert, ministre de l'Agriculture et de l'Alimentation, est l'invité de Marc Fauvelle à 8h20. Il répond aux questions des auditeurs à partir de 8h40.

La Commission européenne doit prendre, aujourd’hui, la décision de renouveler ou non le glyphosate sur une durée de 10 ans. Le gouvernement français, qui a annoncé qu'il votera contre cette prolongation, cherche à établir le calendrier pour cesser l'utilisation de cet herbicide controversé.

Pour autant, Stéphane Travert a précisé au micro de Marc Fauvelle qu'il ne souhaite rien précipiter pour ne pas mettre en péril l'agriculture française. Selon le ministre de l'Agriculture, un arrêt brutal de l'utilisation du glyphosate ne nuirait pas seulement aux exploitants qui l'utilisent mais à tous, car les modèles d'agroécologie qui émergent sont encore, malgré tout, fragiles.

Accusé par certains de retarder la prise de mesures sur l'interdiction du glyphosate, alors que Nicolas Hulot, ministre de l'Écologie, a montré sa volonté forte d'en finir avec ce produit, Stéphane Travert s'est défendu d'être à la botte de Monsanto.

Pas de pénurie de beurre mais une mésentente entre les transformateurs et la grande distributrion

Stéphane Travert a tenu également à préciser la situation, en France, quant à la pénurie de beurre dans les rayons des grandes surfaces. Un manque qu'il explique par des difficultés de négociation entre les transformateurs et la grande distribution, alors que l'on demande aux acteurs de rémunérer les producteurs laitier au juste prix.

Légende du visuel principal:
Stéphane Travert, à la sortie du conseil des ministres le 18 octobre 2017 © AFP / Ludovic Marin
Les invités
L'équipe
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.