Elie Cohen, économiste, est l'invité de Pierre Weill à 8h20. Il répond aux questions des auditeurs à partir de 8h40.

L'économiste analyse les mesures économiques phares de l'année 2017. Quid du projet de loi de finances 2018? 

2,1% de croissance pour 2018

Pour l'économiste toutes les planètes sont alignées pour que l'économie enregistre de bons résultats. 

Taux d’intêret,  prix des matières premières, et premiers effets vertueux de la politique Hollande sont au rendez-vous. Pour la première fois depuis longtemps toutes les économies du monde croissent en même temps. Il y a même une reprise du commerce international et une reprise de la production industrielle.

Ça fait monter les eaux, et la France en bénéficie. 

La politique de Macron portera-t-elle ses fruits ? 

Il est trop tôt pour mesurer les effets des mesures prises sous la présidence d'Emmanuel Macron. Mais la  réforme du travail et la réforme fiscale devraient enclencher une bonne dynamique. Pour le reste, les transformations sont des œuvres de longues haleines.  

Le gouvernement prévoit de durcir les sanctions contre les chômeurs. 

"C’est le système de flexi sécurité du modèle danois qu’on essaie d’importer en France, avec un suivi individualisé. Et en même temps le salarié doit faire la preuve qu’il fait tous les efforts nécessaires. Cela permettra d’améliorer le marché de l’emploi", explique Elie Cohen.

Quelles sont les réformes les plus urgentes ? 

Ce chantier n’est pas encore ouvert. "En 2018 la dépense publique continuera à croître. C’est une tache pour le quinquennat dans son ensemble. En France on dépense plus pour les retraites, pour le logement, et c’est pas efficace, on a aussi un problème sur la dépense de formation qui coûte cher pour un résultat médiocre ; ça  ne veut pas dire qu’il faut baisser ces dépenses ; mais on peut faire différemment." selon Elie Cohen. 

Légende du visuel principal:
Elie Cohen en décembre 2014 au Premier sommet de l’Économie au Grand Palais © Maxppp / Vincent Isore
Les invités
L'équipe
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.