L'ancien ministre qui s'apprête à prendre la tête de la Fondation pour l'islam de France est l'invité de Patrick Cohen.

Jean-Pierre Chevènement
Jean-Pierre Chevènement © Maxppp / LP/Yann Foreix

Le ministre de l'Intérieur Bernard Cazeneuve a confirmé ce lundi dans La Croix la nomination de Jean-Pierre Chevènement à la tête de la Fondation pour l'Islam de France.

Une fondation "profane", culturelle

L'ancien ministre de l'Intérieur, qui prend la présidence de la Fondation, veut faire émerger un "Islam de France", issu de toutes les sensibilités des musulmans français, "autonome dans ses financements".

La Fondation, qui en sera l'un des trois piliers de cet objectif, va fournir un financement et une aide pour l'émergence de projets éducatifs, culturels, sociaux et le soutien à la recherche en islamologie.

Elle s'adossera à une association cultuelle, de la loi de 1905, qui aura un rôle religieux : elle sera notamment impliquée dans la construction des lieux de culte et dans la formation religieuse des imams. Un troisième point enfin, confié au ministère de l'Enseignement supérieur et de la Recherche, sera de créer des instituts d'islamologie permettant de concevoir des accords et des conventions avec les instituts privés qui forment les imams.

Quel financement ?

Qualifiée "d'œuvre d'utilité publique" par l'ancien ministre, la fondation pourra s'appuyer sur des fonds publics. Une "redevance" sur la vente de viande halal est notamment à l'étude.

L'équipe
Mots-clés :
Suivre l'émission
Nous contacter
  • 0145247000
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.