Elle est l'une des trois femmes rabbins en France, dirige une revue et se revendique féministe et progressiste : Delphine Horvilleur est l'invitée de la matinale.

Delphine Horvilleur
Delphine Horvilleur © Getty

Femme rabbin, Delphine Horvilleur a réagi ce vendredi sur la place prépondérante aujourd'hui de la religion dans l'identité personnelle. Au micro de Pierre Weill, Delphine Horvilleur a rappelé qu'il n'y a pas vraiment de retour du religieux : "il a toujours été là".

►►► (RE)VOIR || Delphine Horvilleur répond aux questions de Pierre Weill

La différence de perception s'explique, selon elle, par l'émergence du communautarisme et de ses dérives sur la société. La rabbin, qu est aussi parisienne et mère de famille regrette de n'être, souvent, résumée qu'à sa religion :

Une attitude générale pourtant très paradoxale avec les textes religieux qui incitent à mettre en avant son identité plutôt que sa religion et qui peut expliquer certaines dérives, liées à l'exclusion sociale : celui des barrières du "bon vieux temps" qui posaient des limites à chacun.

Une parole religieuse détournée pour "conforter des positions"

Également interrogée sur le conflit israélo-palestinien, Delphine Horvilleur a expliqué la nécessité de réagir sur ce conflit qui déchaîne tant de passions. Mais elle rappelle qu'il faut aussi se méfier des prises de position, des paroles religieuses, qui peuvent être utilisées, voire détournées, pour "conforter des positions".

►►► (RE)VOIR || Delphine Horvilleur répond aux questions des auditeurs

Les invités
L'équipe
Mots-clés :
Suivre l'émission
Nous contacter
  • 0145247000
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.