Laurent Berger, secrétaire général de la CFDT, est l'invité de Nicolas Demorand à 8h20.

Laurent Berger, secrétaire général de la CFDT, répond aux questions de Nicolas Demorand sur les mouvements sociaux qui marquent ce début d'année et notamment la grève dans les Ehpad.

Une grève qui s'explique par un sentiment général de culpabilité des salariés qui travaillent avec les personnes âgées. Des travailleurs qui ressentent pourtant de la fierté pour leur fonction, mais se sentent démunis face aux lacunes de la politique sur la prise en charge de la dépendance et du vieillissement de la population.

Laurent Berger rappelle notamment sur ce sujet que la ministre socialiste Michèle Delaunay avait lancé un premier plan pour les personnes âgé, plan qui n'a jamais connu d'amélioration, faute de décision budgétaire nécessaire.

Faut-il en France lutter contre l'âgisme, à l'image des luttes menées, par exemple, contre le sexisme ? C'est une théorie que défend le secrétaire général de la CFDT, qui déplore, dans certains cas, la prise en compte dégradée des personnes âgées.

Pour améliorer la prise en charge des personnes âgées, Laurent Berger rejette la question d'un financement par une deuxième journée de solidarité et appelle plutôt à se poser la question de reporter une part de la fiscalité du patrimoine, par exemple, vers la solidarité.

Légende du visuel principal:
Laurent Berger © AFP
Les invités
L'équipe
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.